fbpx

Montre-moi ta lingerie, je te dirai qui tu es…

Montre-moi ta lingerie, je te dirai qui tu es…

Tous les matins, c’est la même
rengaine. Tête baissée dans votre tiroir à petites culottes, c’est l’heure du
dilemme : tanga ou boxer ? Le rouge ou le beige ? Le plus
souvent, vous finissez par enfiler ce qui vous passe par la main et
laissez vos tergiversations pour plus tard. Mais si vous saviez tout ce
que vos dessous  révèlent de votre personnalité,
vous vous y attarderiez peut-être d’avantage, croyez-nous

LA FASHION VICTIM

Votre profil : Vous suivez les tendances à la lettre et ce, jusque dans votre lingerie. La tendance est au rétro ?

Vous dégainez la culotte taille haute. Liberty ? A vous les ensembles fleuris. En véritable fashion victim, vous connaissez les rayons lingerie de vos boutiques favorites par cœur.

Vos pièces fétiches : Celles du rayon nouveauté bien sûr !





L’HYPER ACTIVE

Votre profil : Qualité et confort
sont vos mots d’ordre. Véritable pile électrique, vous passez du bureau à la salle
de sport pour enchaîner sur une soirée entre copines; hors de question donc de
vous dandiner toute la journée parce que vos sous-vêtements vous dérange.
Malgré tout, vous savez rester féminine et c’est bien là toute votre subtilité.

Vos pièces fétiches : les
brassières et les boxers.



LA FEMME FATALE                                                     

Votre profil : Vous êtes accro à
la lingerie. Fière de vos atouts, vous jouez à fond la carte du sex-appeal :
vous êtes sexy et provocante. Résilles et transparence n’ont aucun secret pour
vous.

Vos pièces fétiches : les
porte-jarretelles et les strings.



LA GAMINE

Votre profil : Votre mantra ?
Culotte Mon Petit Poney du lundi au samedi, et même le dimanche. Impossible de
décevoir votre amant, vous n’en avez pas. Et c’est peut-être pour ça d’ailleurs
que votre tiroir à petites culottes regorge encore de ces « horreurs ».

Vos pièces fétiches : Pourvu
qu’elles soient à l’effigie des dessin-animés de votre enfance, le reste n’a
presque pas d’importance.

Partager cet article